Posez-moi votre question 〉

La nécessité de s’affirmer dans le couple

Dans un couple, il est assez fréquent que surviennent des complications liées aux difficultés que l’un des deux partenaires peut éprouver à s’affirmer face à son conjoint. Il est important de comprendre pourquoi il est bon d’y remédier pour éviter bon nombre de déconvenues.

S’affirmer dans le couple : une nécessité

Bien sûr ce sont vos ressemblances, vos goûts communs et les valeurs communes que vous partagez avec votre conjoint(e) qui créent du lien. Mais, on le perd parfois de vue, ce sont aussi vos différences qui créent cette attirance. Ainsi, espérer que notre couple va perdurer longtemps parce que nous calquons toutes nos envies sur celle de notre partenaire est illusoire. C’est pourquoi il est important d’avoir ses propres centres d’intérêt à soi, ses propres goûts, ses passions et ses objectifs personnels. C’est aussi parce que nous savons qui nous sommes et ce que nous voulons que nous sommes attirants. L’équilibre de notre couple dépend, aussi, de notre autonomie et de notre capacité à nous différencier de l’autre. Penser selon soi-même et prendre du temps pour soi fait donc du bien à soi-même et…au couple.

S’affirmer c’est avoir conscience de soi et respecter ses propres besoins. Je me répète oui, mais vos différences sont tout aussi importantes que vos ressemblances pour créer et maintenir l’attirance sans laquelle la relation peut progressivement perdre son sens. Lorsque vous doutez à ce sujet, pensez à ce que vous représentiez réciproquement aux yeux de l’un et de l’autre lorsque vous êtes tombés amoureux…

La notion de frontières dans le couple

« La nature à horreur du vide », nous connaissons tous cette expression. Que vient-elle faire dans un article sur l’affirmation de soi dans les relations de couple ?

Un couple est une entité dans laquelle deux êtres humains, donc par définition deux personnes différentes, sont en interaction. Dès lors, il s’exerce des forces de part et d’autres liées aux différences des personnalités de chacun des partenaires. C’est là qu’intervient la notion de frontières au sein du couple. Si ces forces ne rencontrent pas ou peu d’opposition, alors elles sont susceptibles d’envahir le territoire personnel de l’autre, plus ou moins profondément selon le caractère des personnes. Connaissez-vous beaucoup de couples qui n’ont jamais connu de disputes ?

Au sein des couples qui perdurent, chacun est capable de reconnaître les frontières de l’autre, de les accepter et de s’ajuster si elles ne sont pas en opposition avec son propre système de valeurs. Au début de la relation, cette question des frontières se pose avec beaucoup moins d’acuité parce que les partenaires amoureux sont dans un état de fusion dans lequel ils ont tendance à idéaliser l’autre et à le voir comme celui qui lui correspond parfaitement. C’est l’étape de l’amour passion. Puis, il entre progressivement dans une autre étape, celle de la différenciation. À partir de ce moment-là on se rend compte des différences de l’autre et on peut avoir tendance à se focaliser sur le fait qu’il n’est pas en mesure de combler tous nos désirs. Nous sommes nous trompé de partenaire ? Parfois oui, c’est vrai, il faut reconnaître que nos fonctionnements et nos systèmes valeurs ne sont finalement pas compatibles comme nous le pensions au début. Mais bien souvent, c’est simplement le signal que le regard que l’on porte sur l’autre et sur soi-même doit évoluer pour passer à l’étape suivante : la différenciation et la reconnaissance de nos frontières.

S’affirmer pour construire son couple

Dans la phase de fusion dans laquelle tout semble idyllique, parce que la relation est fluide et que tout va de soi, nous avons tendance à penser qu’il n’y a rien d’autre à faire que de se laisser porter et de s’aimer, tout simplement. C’est une étape très importante certes, parce que c’est celle qui permet de créer la complicité et la connexion émotionnelle entre les deux partenaires. La nécessité de s’affirmer ne s’est peut-être pas encore réellement posée. Nous pouvons accepter beaucoup de choses car nous vivons tellement de bonheur en marge de ce qui nous dérange.

C’est dans l’étape de la différenciation que les choses se compliquent. La vision idyllique s’estompe et certaines réalités nous apparaissent de plus en plus nettement. À partir de ce moment-là, il va nous falloir accepter que notre partenaire est différent, qu’il a ses forces certes, mais qu’il a aussi ses faiblesses. Nous projetons beaucoup de choses dans notre couple compte-tenu de notre histoire personnelle, de ce que nous avons vécu, du bonheur et des souffrances auxquels nous avons pu être confronté dans notre vie. Lorsque surviennent les reproches, les demandes, et parfois même les exigences, nous pouvons être dérouté par le changement de comportement de notre partenaire. Il semble ne plus nous comprendre et, à notre tour, nous pouvons avoir l’impression de le comprendre de moins en moins. Il faut reconnaître que beaucoup de couples ne parviennent pas à franchir cette étape cruciale.

S’affirmer pour ne pas se suradapter

Selon notre personnalité, ce que nous avions évité jusqu’à présent devient une nécessité : il va falloir s’affirmer, poser ses limites et les faire partager à l’autre pour qu’il visualise ces frontières. Face aux reproches, aux demandes, et aux exigences croissantes de leur conjoint, certaines personnes peuvent avoir tendance à tout accepter et à toujours arrondir les angles. Elles pensent ainsi tout faire pour que la relation fonctionne. Mais elles deviennent de plus en plus désemparées en constatant que les choses ne s’améliorent pas et qu’elles s’aggravent même.

Si l’empathie et la compréhension de l’autre sont indispensables pour l’équilibre du lien. Tout accepter ne peut pas être la solution. Le risque est alors d’entrer dans un processus de suradaptation dans lequel on va progressivement renier ses propres besoins et ses propres limites. En consultation, les personnes qui réagissent ainsi prennent souvent conscience qu’elles le font par peur « d’abîmer » leur relation et de perdre leur partenaire. Elles peuvent vivre des souffrances intenses dans ce mode de réaction. Elles ont en fait oublié…qu’elles se sont elles-mêmes oubliées.

« Je ne veux pas me battre avec lui (elle) », « Je ne veux pas qu’il y ait de conflits entre nous », « J’ai peur qu’il se sente dominé si je réagis », « J’ai peur que cela ne fonctionne plus entre nous », 

Ce sont souvent les réactions que j’entends. Mais, ne nous y trompons pas. Il ne s’agit en aucun cas d’instaurer un rapport de domination sur l’autre. S’affirmer n’est pas écraser l’autre. Il s’agit simplement d’exprimer ses besoins et de faire connaître ses limites à soi. Il s’agit simplement s’exprimer ses vues et de les faire partager à l’autre.

S’affirmer c’est dire qui l’on est… C’est se respecter soi-même et se faire respecter par son (sa) partenaire… C’est savoir calmement dire « non », et pourquoi ça ne va pas quand quelque chose ne nous plait pas. Vu sous cet angle, s’affirmer, n’est-ce pas poser notre propre pierre à la construction de notre couple ?

Si vous avez le sentiment d’avoir du mal à vous affirmer dans votre couple ou dans vos relations en général, parlons-en ensemble en consultation. Il y a un chemin bien sûr pour sortir de cette difficulté, apprendre à communiquer positivement et retrouver sa sérénité !

Ces articles peuvent également vous aider :

 

Partager cet article

Ecrire un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *