Posez-moi votre question 〉

En couple homo : Est-ce différent ?

gay_coupleLorsque je suis contacté par des personnes homosexuelles à la recherche d’un professionnel expérimenté pour les aider à surmonter leurs problèmes de couple grâce au coaching, ou qui souhaitent faire un travail plus profond sur eux-mêmes en thérapie, j’entends souvent des questions telles que : « Est-ce que cette démarche est aussi valable pour les homos ? », « Vous vous y connaissez sur les sujets spécifiques aux gay ? », « Ce n’est pas facile de m’exprimer car je suis homo et j’ai un peu peur des préjugés », ou encore « Mais, est-ce que vous savez qu’entre les mecs c’est différent ? »

Aujourd’hui, j’ai voulu répondre aux questions légitimes que vous vous posez et vous donner mon point de vue dans cet article dédié au sujet. Parce que je sais que, quel que soit le motif de votre consultation, seule une relation de confiance entre vous et moi peut conduire au succès de la démarche que nous allons entreprendre ensemble.

L’amour est universel !

Oui, l’amour est universel. L’amour, c’est l’amour, tout simplement. L’amour entre les humains va au-delà de la question du sexe de notre partenaire. L’amour transcende les genres. Alors, à ceux qui en doutent encore, je leur dis oui, l’amour entre deux hommes ou entre deux femmes est le même que celui qui peut exister entre une femme et un homme. Le lien d’amour qui unit deux personnes de même sexe est de la même nature et de la même intensité que celui qui unit deux personnes de sexe opposé. Aucun code social ne peut empêcher les gens de se trouver, de se reconnaître et de s’aimer, quelle que soit leur orientation sexuelle.

Alors pourquoi c’est tout de même différent ?

Ceci étant dit, et si l’amour est universel, alors pourquoi ce que vivent les couples homos dans leur réalité quotidienne est un peu, et parfois très, différent de ce que vivent les couples hétéros ?

Déjà parce que le psychisme féminin fonctionne différemment du psychisme masculin. Sans entrer dans le détail de ces particularités car ça n’est pas aujourd’hui l’objet de cet article, ces dissimilitudes de fonctionnement peuvent aboutir à des interactions réellement différentes entre deux partenaires. On comprend alors aisément qu’au sein du couple, les dynamiques relationnelles entre deux hommes ou entre deux femmes ne soient pas tout à fait les mêmes qu’entre une femme et un homme.

On observe ainsi que les comportements individuels peuvent être parfois très différents dans les couples de même sexe, et plus particulièrement dans les couples gay. A titre d’exemple, la question de la fidélité au sein des couples d’hommes est fréquemment gérée différemment car ils font plus facilement le distinguo entre la fidélité affective et la fidélité sexuelle. Ainsi, bien que leur amour se porte effectivement sur une personne unique, leur partenaire de vie, ils sont nombreux à s’autoriser à avoir une sexualité en dehors de leur couple. Cette tendance au multipartenariat amène alors ces couples à définir des codes qui leur sont propres. Certains posent ainsi, soit dès le départ soit plus tard selon les circonstances, la notion de « couple libre » dans lequel la relation amoureuse n’est pas remise en cause par les activités sexuelles des deux partenaires à l’extérieur de leur relation. D’autres gèrent cette question différemment en s’interdisant d’avoir des rapports chacun de leur côté mais se mettent d’accord pour pimenter ensemble, ponctuellement, leur vie sexuelle avec un partenaire extérieur au couple. Mais même en l’absence de règles de ce type, l’infidélité sexuelle demeure plus prégnante dans les couples gay qu’au sein des autres couples.

Il faut cependant bien faire attention à ne pas généraliser ce constat à l’ensemble des relations car ils sont également très nombreux bien sûr à vivre une union « classique » dans laquelle fidélité amoureuse et fidélité sexuelle demeurent étroitement liées. Il n’y a en fait pas de modèle standard. Chacun a sa vision et sa conception du couple et elle n’appartient qu’à chacun d’entre vous.

Et puis…il y a aussi une longue histoire, un contexte de lente évolution du droit à la différence dans les esprits, et des droits tout court, qui fait que les personnes homosexuelles peuvent être confrontées à des problématiques bien spécifiques dans leur vie personnelle, que ce soit dans leur vie de couple, au travail et plus largement dans la société. Oui, aujourd’hui les couples de même sexe ont également le droit de se marier, mais force est de constater que le regard de la société demeure encore critique. La stigmatisation, les violences psychologiques et même physiques auxquelles peuvent être confrontés les homos ne sont pas rares. Tout cela a bien souvent des retentissements sur la qualité de vie de chaque personne ainsi que dans la vie de couple.

Qui consulter ?

Un bon professionnel devrait pouvoir aider tout le monde, indépendamment de votre orientation sexuelle, car ce qui est au centre de l’échange, c’est vous, ce qui vous perturbe, ce que vous ressentez et comment vous le vivez. Un vrai professionnel de la psychologie ne juge jamais, il n’est pas là pour cela. Il n’a pas d’idées préconçues. Il est là pour comprendre ce que vous vivez et vous aider, vous. Son objectif est toujours de vous aider à surmonter les difficultés auxquelles vous êtes confronté. C’est votre plein épanouissement personnel qui compte, et rien d’autre.

Mais il faut aussi une bonne connaissance de toutes ces particularités pour pouvoir comprendre rapidement ce qui se passe et aider efficacement les personnes homosexuelles et les couples homos à surmonter les difficultés qu’ils rencontrent dans leurs relations de couple ou, plus largement, dans leur vie personnelle.

Encore une fois, bienvenue ici, à tous, et à bientôt en consultation !

A lire : Comment mieux communiquer dans votre couple ?

 

Partager cet article

6 Commentaires

  1. Mathieu
    8 juin 2016

    Enfin !
    Un article juste et sans caricature, dans lequel on se retrouve !
    Vous avez très bien expliqué les choses et ça me touche. Je vous ai envoyé un message privé par le site au sujet de ma situation. Si vous pouvez me donner votre avis… Merci d’avance pour votre aide !

    Répondre
    • Jean-Marie Ricquebourg
      8 juin 2016

      Merci beaucoup Mathieu ! Je viens de répondre à votre mail et je vous confirme que je ne suis pas inquiet quant à la situation que vous m’avez décrite. Tenez-moi au courant de l’évolution après ce que je vous ai proposé. Au plaisir de vous lire.

      Répondre
  2. Olivier91
    8 juin 2016

    Oui c’est vrai ça fait plaisir votre article. On lit trop souvent des trucs tellement loin de la réalité limite grotesques sur les gays où on est mis dans des cases par des gens qui n’ont rien compris. Là franchement c’est cool!

    Répondre
    • Jean-Marie Ricquebourg
      9 juin 2016

      Merci pour votre commentaire Olivier !
      Je souhaite sincèrement que chacun puisse trouver des réponses ici.

      Répondre
  3. Fleurent
    21 janvier 2019

    Bonjour ,
    Je suis dans une situation de couple lesbien compliqué, ma compagne est distante avec moi , nous ne faisons plus l’amour depuis 5mois et là dernière fois c’etait Après une crise ( comme par obligation de sa part) cela entraîne un comportement de ma part intrusif , je regarde dans son gsm , j’essaye d’avoir le contrôle sur elle et en réaction elle se ferme de plus en plus .
    Je sais que côté sec elle a un problème que je ne comprend pas vue nos début où elle voulais tout le temps ( elle a été abusée par un garçon à la puberté) .
    La seule chose qui la rend heureuse s’est sa fille ,elles sont très fusionnelle ,la semaine où sa fille est chez sa 2ème mère ,elle est en souffrance .et je ne sais plus quoi faire .
    J’ai un caractère assez fort elle aussi , lorsque je suis mal je peux être très piccante dans mes propos.
    Nous avons une discussion ce week-end où elle me reproche de ne pas vouloir me marier , avoir d’enfant mais nous n’avons pas dans notre relation eu un moment de sérénité.
    Car elle est ma première avant j’etais Hetero , j’avais 45 ans au début donc très difficile d’acceptEt.
    Nous avons décidée de faire une thérapie de couple mais ne savons pas vers qui nous tourner .
    Pouvez vous nous aider ,nous habitons sur Bruxelles .

    Merci d’avance

    Répondre
    • Jean-Marie Ricquebourg
      22 janvier 2019

      Bonjour Corinne,
      Merci pour votre message.
      Pourriez-vous m’appeler au 01 45 48 21 25 ou au 07 62 69 50 71 pour que nous puissions en parler de vive voix ?
      Au plaisir de vous avoir bientôt en ligne.

      Répondre

Ecrire un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *