Posez-moi votre question 〉

Vaincre enfin la jalousie : La démarche efficace

Aujourd’hui,  je voudrais vous parler d’un sujet qui préoccupe beaucoup de personnes, et souvent depuis longtemps. Il s’agit de la jalousie, et plus particulièrement de la jalousie au sein du couple.

« D’où vient ma jalousie ? », « Que faire pour sauver mon couple face à ce problème ? », « Comment surmonter et vaincre enfin ma jalousie ? ». Ce sont des questions que vous vous posez fréquemment et qui reviennent naturellement très régulièrement dans les consultations. Je vais y répondre ici et vous guider à travers les 3 grandes étapes nécessaires pour en sortir… 

Si vous lisez ces lignes, vous avez bien sûr déjà compris que la jalousie excessive est un danger dans les relations amoureuses, un vrai problème. Peut-être parce qu’elle vient de causer la fin de votre couple… Peut-être parce qu’elle a déjà gâché plusieurs de vos relations auparavant… Ou peut-être parce que vous sentez que ce problème est justement en train d’abîmer votre relation de couple, en ce moment même.

Comme j’ai déjà eu l’occasion d’en parler dans un précédent article, il est normal d’éprouver un peu de jalousie dans certaines situations. Il n’a jamais été question de devenir totalement indifférent à quoi qu’il puisse se passer dans notre couple bien sûr. Nous voudrions tous que notre partenaire ne désire que nous !
Cependant, selon les personnes et les situations auxquelles elles sont confrontées, cette jalousie peut s’exprimer avec plus ou moins d’intensité. Chez certains, elle peut devenir particulièrement excessive. C’est donc surtout son intensité et les comportements qu’elle entraîne qui vont poser problème dans la relation de couple. 

Les personnes excessivement jalouses vont avoir tendance à sur-réagir aux évènements qu’elles perçoivent comme une menace, à rapidement s’imaginer le pire ou l’impensable. Il suffit parfois que leur partenaire reçoive un message ou un appel, croise un regard dans la rue, s’adresse à une autre personne ou rentre plus tard que prévu pour que la mécanique infernale de la jalousie entre en action. Des comportements intrusifs se mettent en place : questionnements insistants, reproches permanents, colère et même surveillance du partenaire (contrôle du téléphone et de l’ordinateur, ouverture des emails) etc… La suspicion permanente s’installe partout où, logiquement, la confiance devrait régner. C’est dans ce contexte que les tensions et les disputes envahissent progressivement le quotidien du couple jusqu’à la destruction de la relation. Le risque est bien là en effet, car ces comportements aboutissent quasi immanquablement à la rupture.

Le premier message que je voudrais vous transmettre c’est qu’il n’y a rien d’inéluctable à cela et qu’il est tout à fait possible d’arrêter cette réaction en chaîne avant qu’elle ne provoque de lourds dégâts sur votre couple. Ce premier point est déjà profondément rassurant, non ? Il est tout à fait possible de surmonter ce problème, pour peu que vous preniez les choses en main rapidement. Pour mettre un terme à cette spirale, il n’y a qu’une seule solution vous l’avez compris : il va vous falloir accepter, comprendre et agir pour vaincre enfin la jalousie.

D’où vient votre jalousie ?

Il faut d’abord prendre conscience que la jalousie est la conséquence d’un ensemble de peurs liées au sentiment de perte et d’abandon. Des peurs plus ou moins profondes et plus ou moins intenses selon les personnes : peur de perdre l’être aimé, peur d’être délaissé(e), peur de ne plus être aimé(e) de l’autre, peur de ne plus être le centre de son attention, peur d’être abandonné(e), peur d’être trahi(e), peur de ne pas être assez bien pour l’autre, peur d’être moins bien que les autres, peur de perdre le contrôle et que la situation vous échappe… Les comportements négatifs que vous adoptez face à une situation qui vous rend jaloux(se) sont quant à eux une réaction de défense face à l’émotion et à ces peurs qui vous envahissent. Par peur de le (la) perdre, on s’agrippe alors à son (sa) partenaire, un peu comme un enfant s’agrippe à sa mère pour se rassurer. C’est ce mécanisme d’agrippement qui s’exprime lorsque, dans votre relation de couple, vous mettez en oeuvre les comportements que je décrivais au début de cet article. Vous cherchez en fait à vous protéger de ce que vous percevez comme une menace pour vous.

Lorsqu’on est excessivement jaloux, on porte souvent en soi des blessures liées à l’attachement aux autres, consciemment ou non. Le problème trouve donc son origine dans notre histoire personnelle puisque nous construisons tous nos modèles par rapport à notre vécu passé. Lorsqu’il remonte à notre enfance, nous avons pu adopter le modèle de nos parents, ou au contraire évolué par opposition à celui-ci si on a ressenti le besoin de s’en protéger. L’insécurité affective que l’on ressent alors depuis si longtemps entraîne un manque de confiance en soi et dans les autres ainsi que cette fameuse « peur de l’abandon ». Mais ça n’est pas toujours la seule raison puisque, comme je l’évoquais juste avant, nous sommes le résultat de toutes les expériences auxquelles nous sommes confrontés durant notre vie. Ainsi, certaines personnes peuvent devenir très jalouses après un évènement qu’elles ont vécu comme traumatisant, comme l’infidélité de leur partenaire par exemple. La jalousie est alors la conséquence d’une trahison vécue auparavant.

Pourquoi il faut vaincre la jalousie ?

D’abord parce qu’elle est destructrice, mais ça vous le savez déjà. La jalousie est destructrice pour vous, pour votre conjoint, et donc pour votre couple. Peu d’histoires survivent à la jalousie excessive de l’un des deux partenaires car, dans un couple, lorsque quelqu’un a le sentiment d’être enfermé dans une cage, il n’a souvent qu’une idée en tête, c’est de s’en échapper. En voulant contrôler l’autre, on finit alors par provoquer nous même ce qui nous fait si peur : la rupture.

Il est important de la combattre parce qu’on observe aussi que le problème a tendance à s’aggraver progressivement avec le temps, et c’est là le deuxième point sur lequel je voulais attirer votre attention. La jalousie est un cercle vicieux qui s’auto-alimente. Si vous êtes jaloux, votre conjoint ne peut pas vous rassurer car vous mettez toujours en doute sa bonne foi probablement. Vous avez tendance à toujours chercher des preuves de sa culpabilité au lieu de lui faire confiance. Vous trouvez toujours quelque chose qui vous inquiète dans son comportement ou dans les situations que vous vivez tous les deux. Moins on est rassuré(e), plus nos peurs prennent le dessus et plus la jalousie s’amplifie. C’est une boucle sans fin qui continue toujours et encore à dégrader notre confiance en nous-même et notre estime de soi…

Il est important de s’en débarrasser parce qu’en fait, personne ne vit bien dans cette situation. La jalousie est très difficilement supportable pour le partenaire qui la subit, mais c’est aussi une prison pour la personne qui la ressent et qui a beaucoup de mal à se contrôler.

Les personnes qui décident de prendre les choses en main et de se faire aider pour combattre leur jalousie se rendent compte généralement assez rapidement que ces peurs sont très souvent irrationnelles et disproportionnées. Vaincre sa jalousie c’est donc non seulement sortir de sa propre prison, mais c’est également libérer notre partenaire de la cage dans laquelle on a tendance à vouloir l’enfermer quand on est jaloux.

Les 3 étapes pour vaincre enfin la jalousie

1) Accepter son problème

Comme je vous le disais, la jalousie zéro n’existe pas et nous sommes tous confrontés à ce sentiment à un moment de notre vie. Mais quand elle devient envahissante, excessive et parfois pathologique, elle peut considérablement nuire à notre qualité de vie. C’est ce signal auquel il faut être attentif. Si vous ne vous sentez pas bien par rapport à ce sentiment, si votre conjoint l’exprime de façon répétée, si vos relations se dégradent, si vous avez l’impression d’avoir du mal à contrôler vos réactions ou que le phénomène s’amplifie…il y a danger. Reconnaître soi-même que l’on en souffre et que l’autre souffre, comprendre et admettre sa jalousie au lieu de la nier est la première étape pour s’en libérer.

Mais soyez indulgent vis à vis de vous-même. Ne vous accablez pas, ne culpabilisez pas. Admettez simplement vos émotions et vous aurez remporté la première manche de la bataille. Le reste du travail, nous allons le faire ensemble, car je vais vous accompagner.

2) Comprendre ses émotions

Vous avez accepté. Vous avez peut-être lu plusieurs livres sur le sujet, probablement des ouvrages très sérieux. Des livres écrits par des praticiens expérimentés de la psychologie ou des auteurs dont la réputation ne saurait être remise en cause bien sûr, et qui font autorité dans leur domaine. Il y en a plusieurs heureusement et leur contribution est précieuse ! Pourtant, vous ressentez toujours cette jalousie qui vous tenaille intérieurement. Ou alors vous avez le sentiment d’avoir progressé après ces lectures, mais vous savez bien au fond de vous-même que la partie est loin d’être gagnée…

Pourquoi vous n’avez pas encore remporté la bataille ? Parce qu’à travers ces livres ou les articles que vous avez lus, comme celui-ci d’ailleurs, vous avez peut-être compris d’une façon générale les mécanismes de la jalousie. Mais finalement, à ce stade, nous n’avons pas encore parlé de vous personnellement. Nous n’avons pas encore parlé de vos propres émotions à vous ! Nous sommes plus de 7 milliards d’êtres humains sur Terre et chacun d’entre nous est unique. Ce qui veut dire qu’il y a autant de façons de ressentir les choses et de réagir face à une situation donnée !

La deuxième étape consiste donc à identifier le plus précisément possible ce qui vous rend jaloux. Quelles sont les situations qui font naître en vous ces émotions intenses et qui peuvent vous faire perdre pied. Ayez conscience que vous ne vous battez pas contre la jalousie en général. C’est contre votre jalousie à vous que vous luttez. Elle n’est pas la même que celle de vos amis. C’est la vôtre ! C’est donc de comprendre vos propres émotions à vous et les comportements spécifiques qu’elles entraînent dont il s’agit.

3) Apprendre de nouveaux comportements

Vous avez accepté le fait que vous soyez trop jaloux(se). Vous avez identifié les situations qui provoquent ces émotions ainsi que les comportement qu’elles entraînent chez vous. Et vous avez compris les conséquences lourdement négatives de ces réactions sur votre relation de couple.  Il va maintenant falloir apprendre progressivement à modifier ces réactions et ces comportements. C’est la troisième étape…

Pour vaincre votre jalousie et donc ramener la sérénité dans votre couple, il est nécessaire de faire un travail sur soi-même. Il faut le faire parce que, malheureusement, la jalousie ne disparaît pas comme cela par enchantement ou par un simple claquement de doigts. Comme nous l’avons dit, nous sommes tous le résultat de notre vécu et de nos expériences passées. Il a fallu du temps pour construire la personne que vous êtes aujourd’hui et certains réflexes sont parfois bien ancrés en vous. Alors accordez vous ce temps nécessaire au changement positif que vous souhaitez mettre en place et félicitez vous d’en être à ce stade. Parce que vous avez déjà considérablement avancé !

C’est l’accompagnement que je vous propose qui va vous aider à sortir de cette spirale infernale. La méthode que j’utilise en consultation laisse une grande place à l’expression et au décryptage de vos émotions et de vos réactions. Vous allez mieux vous comprendre, mieux comprendre d’où viennent ces réflexes et à les déjouer. Vous allez aussi mieux comprendre votre partenaire et apprendre à gérer les situations différemment. C’est notamment ce qui permet ensuite de ne plus se laisser envahir par la panique quand survient un évènement qui vous inquiète dans votre couple. On s’aperçoit alors que la vague immense que l’on voyait déferler à l’horizon n’était en fait pas si haute que cela et qu’en tout cas, elle ne pouvait pas nous noyer. Voilà un puissant moyen de renforcer la confiance en soi !

Pour conclure…

Vaincre sa jalousie implique d’aller à la rencontre de ses émotions à soi, de les identifier et de les comprendre, sans culpabiliser ni se juger. Vaincre sa jalousie implique aussi de travailler de façon pratique sur ses comportements : pour maîtriser ses réactions excessives dans un premier temps et apprendre à les remplacer par des comportements positifs. Les réflexes de peur s’éloignent alors et laissent enfin la place aux paroles et aux gestes bienveillants dans votre couple. C’est ce que nous faisons régulièrement ensemble en consultation.

Bien entendu, il n’existe pas de mode d’emploi tout fait que l’on peut répliquer indifféremment sur chacun puisque nous sommes tous uniques. Cette approche est donc évidemment étroitement personnalisée à chaque situation.

N’hésitez pas à m’interroger par mail ou par téléphone. Je vous indiquerai alors avec plaisir de quelle façon je peux vous aider à vaincre enfin votre jalousie.

A bientôt,

Ces articles peuvent également vous aider :

Partager cet article

Ecrire un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *