Posez-moi votre question 〉

Comment se faire pardonner en couple : L’essentiel

se-faire-pardonnerLa vie à deux n’est pas toujours un long fleuve tranquille nous le savons bien et nous pouvons tous commettre des maladresses en couple. Mais, certaines erreurs peuvent avoir un retentissement important sur notre partenaire et nécessitent de se faire pardonner pour pouvoir rétablir la qualité de la relation.
Pour bien vous guider dans ce processus de réparation souvent très délicat, je vais évoquer successivement deux types de situations courantes. Tout d’abord lorsqu’on a eu un comportement effectivement déplacé et qui implique réellement de se faire pardonner. Il s’agit d’un motif très fréquent dans mes consultations. Ensuite, lorsque que votre partenaire semble blessé(e) par ce que vous avez pu dire ou faire alors que vous n’avez pas vraiment le sentiment d’avoir eu un comportement blessant. Il peut parfois être difficile de percevoir s’il faut s’en excuser ou pas et ce sentiment peut être très déroutant. Le chemin pour en sortir n’est alors pas le même mais, dans les deux cas, vous avez souvent besoin de clés pour sortir de cette impasse.

Alors, que vous ayez vraiment fait une erreur qui implique de se faire pardonner, ou que vous ayez été mal compris(e), voyons ensemble comment s’y prendre pour apaiser la situation et renouer le dialogue et la confiance dans votre couple…

Reconnaître ses torts pour se faire pardonner

Pour réagir de la façon la plus juste possible, il est important d’avoir conscience soi-même de ce qui s’est passé et de bien comprendre le ressenti de l’autre. Quelle que soit la situation, il va vous falloir faire preuve d’empathie. Puisque vous connaissez bien votre partenaire, efforcez vous de bien mesurer l’intensité de la peine qu’il (elle) ressent. C’est cela qui va vous aider à guider votre réaction. Il peut parfois être assez simple de se faire pardonner si le motif de la brouille n’est pas très grave et si chacun reconnaît sa part de responsabilité. Mais, ayez bien conscience qu’en fonction de l’importance de l’évènement, cela peut être aussi très compliqué, surtout s’il s’est déjà produit une ou plusieurs fois auparavant. Nous avons en général un bonne mémoire des blessures que nous avons subies. Oublier un anniversaire de rencontre ça peut être fâcheux, mais trahir la personne qu’on aime c’est tout autre chose ! D’une façon générale, tout ce qui touche à la confiance entre deux personnes, comme le mensonge ou l’infidélité, peut entraîner de très lourdes conséquences et même détruire la relation. Parce que cette confiance est justement l’un des piliers du couple. A l’inverse, des paroles déplacées ou une colère passagère pourront plus facilement être pardonnées. Mais dans tous les cas, il est important de bien s’y prendre.

Exprimer des regrets sincères est essentiel

Si vous savez que vous êtes réellement fautif, voici une façon un peu imagée de vous aider à mieux percevoir les choses : Vous pourriez considérer qu’en ayant dit ce que vous avez dit ou en agissant comme vous l’avez fait, vous avez en quelque sorte « pris » quelque chose à votre partenaire. Quelque chose qui ne vous appartenait pas. Si vous voulez vous faire pardonner et apaiser la situation, il va vous falloir le lui « rendre », rapidement. Comment ? En admettant d’abord votre erreur et en vous excusant. C’est la première étape…

« Je suis désolé(e) », « Je suis vraiment désolé(e) », ou tout simplement « Je m’excuse »  

Si elles sont exprimées sincèrement et sans aucune arrière-pensée, j’insiste là-dessus, ces paroles sont très importantes à l’oreille de la personne qui a été blessée. D’abord parce qu’elles montrent que vous avez compris que vous avez mal agi. Elles montrent que vous avez pris conscience que ce que vous avez dit ou fait était inapproprié ou déplacé. Et elles montrent que vous comprenez sa peine. Dans ce type de situation, si l’on n’est pas sincère ou si l’on agit ainsi uniquement pour se donner bonne conscience à soi-même, il est alors très difficile de se faire pardonner parce que ne doutez pas que votre moitié le ressentira très bien.

En consultation, j’entends parfois vos inquiétudes sur le principe de s’excuser car il vous arrive de craindre de « trop vous rabaisser » devant votre partenaire et qu’il (elle) en profite un peu pour vous rentre la plus vie plus dure après. Mais, entre nous, qu’y a-t-il de rabaissant dans le fait de simplement rendre à l’autre ce qu’on lui a pris…? N’est-on pas, au contraire, en train de rééquilibrer les choses ? En exprimant ses regrets alors qu’on est fautif, on ne se rabaisse pas devant son partenaire. On lui redonne tout simplement sa place, c’est primordial. Et c’est d’autant plus important si cette blessure vient profondément remettre en cause sa propre personne. Dans ce cas, vous avez envoyé des signaux de dévalorisation. C’est ce qu’on appelle une blessure narcissique.

Alors, il ne s’agit pas de raser le sol ou les murs. Il ne s’agit en aucun cas de se dévaloriser soi-même de façon outrancière. Vous êtes un être humain, donc vous êtes faillible vous aussi. Il s’agit juste d’être humble et de reconnaître son erreur. C’est complètement différent !

Savoir être patient pour se faire pardonner

Laissez votre partenaire s’exprimer et vous faire part de ses émotions. Apprêtez vous à entendre sa déception et parfois sa colère s’il (elle) en a besoin. Montrez que vous avez pris du recul et que vous veillerez à ce que cela ne se reproduise pas, mais ne vous accablez pas non plus exagérément. Encore une fois il s’agit d’être le plus juste possible au regard de ce qui s’est réellement passé.

Mais surtout, laissez les choses faire leur chemin dans l’esprit de la personne que vous avez blessée et que vous aimez. Cela peut prendre du temps certes. Et ce temps sera plus ou moins long selon la personnalité de votre partenaire et la gravité de l’incident à l’origine de cela.

L’une des pires erreurs que l’on peut commettre est d’insister, voire même de supplier, pour régler le problème ici et maintenant. Vous ne feriez qu’irriter davantage encore votre conjoint et aggraver la situation en ne lui laissant pas le temps dont il (elle) a besoin pour digérer l’incident. N’oubliez pas que votre moitié a été blessée par cet évènement. On voit rarement une blessure se cicatriser instantanément, non ? Certaines choses ne s’effacent pas comme ça. Il s’agit d’un processus de réparation intérieure dont on parle là, pas d’un coup de baguette magique. Il y a donc des risques à vouloir forcer et accélérer ce processus s’il n’est pas encore arrivé à son terme. Vous serez peut-être soulagé(e) de voir arriver rapidement le pardon que vous attendez tant.  Mais vous risquez de faire face ultérieurement à de la rancoeur de la part de la personne blessée si jamais elle a le sentiment que vous le lui avez arraché. Elle pourrait également tout simplement vous le refuser, définitivement. Gardez à l’esprit que, quelle que soit notre erreur, si l’on souhaite vraiment se faire pardonner, notre comportement peut être vraiment déterminant et faire toute la différence. La patience, c’est la deuxième étape…

Faites preuve d’attention

se-faire-pardonner2A la suite d’un évènement qui nécessite de se faire pardonner il est important de manifester de l’attention et d’exprimer sa considération. Surtout si le problème vient du fait que vous avez trop délaissé(e) votre moitié au cours des derniers temps par exemple. Soyez doux et bienveillant pour nourrir à nouveau positivement votre relation. Mais laissez lui l’espace et le temps dont il (elle) a besoin pour que ses émotions s’apaisent. Un petit cadeau peut-être une bonne idée et faire du bien. Mais soyez également lucide selon la situation. On ne se fait généralement pas pardonner une infidélité avec un bouquet de fleurs. Choisissez bien les gestes que vous allez manifester et ne donnez en aucun cas le sentiment que vous essayez d’acheter la clémence de l’autre.

Pour vous guider, voici deux principes à prendre en considération :

  • Si l’incident ne vient pas heurter profondément l’estime de soi et les valeurs personnelles, c’est plutôt la complicité au sein du couple qu’il faut chercher à rétablir dans un premier temps.
  • En revanche, s’il y a eu mensonge ou trahison, c’est la confiance qui nécessite d’être restaurée. Le comportement à avoir n’est alors pas le même. Regagner la confiance de quelqu’un est souvent ce qu’il y a de plus délicat à faire. Il ne faut pas se tromper de chemin…

Et si on s’est mal compris en fait ?

Il s’agit alors du second cas de figure dont je vous parlais en introduction. Dans cette situation, vous avez bonne conscience et vous n’avez absolument pas voulu blesser votre partenaire. Pourtant, vos paroles ou votre comportement ont provoqué une réaction vraiment inattendue. Il (elle) vous fait comprendre que vous êtes coupable de quelque chose alors même que vous pensez sincèrement ne pas avoir été blessant. Mais alors, qu’y a-t-il à se faire pardonner ?

L’empathie des deux partenaires est importante pour qu’une relation de couple fonctionne bien dans la durée. Il est donc sain d’essayer de comprendre ce qui s’est passé dans l’esprit de l’autre et ce qui a pu provoquer une telle réaction. Par contre, ne culpabilisez pas inutilement. Il n’y à rien à se faire pardonner lorsqu’on s’est tout simplement mal compris. Privilégiez alors l’explication, la clarification. Après avoir compris ce qui a provoqué le problème et pour apaiser la situation, on peut tout à fait envisager de dire des choses telles que : « Je suis désolé que tu l’aies pris ainsi. On s’est mal compris. Je ne voulais vraiment pas te blesser« . Mais s’excuser alors qu’on n’est pas coupable peut ouvrir la porte à une voie dangereuse. Il est important de ne pas porter une culpabilité qui n’est pas la vôtre. Je tenais à attirer votre attention sur ce type de situation car, en couple ou ailleurs, et que ce soit consciemment ou inconsciemment, certaines personnes peuvent être très douées pour attiser le sentiment de culpabilité chez les autres. Je reviendrai vous en parler plus en détail dans un prochain article.

Pour conclure…

Faites preuve d’empathie. Essayez de vous mettre à la place de votre conjoint et de comprendre ce qu’il(elle) ressent car les évènements n’ont pas le même impact selon le système de valeurs des individus. Vous avez le vôtre et votre conjoint à le sien.

En montrant à votre partenaire que vous êtes capable de reconnaître vos erreurs, et en modifiant votre comportement en conséquence, vous mettez toutes les chances de votre côté pour vous faire pardonner et vous renforcez votre lien. Vous ne vous rabaissez pas et vous ne vous humiliez pas en exprimant vos regrets. Vous lui faites simplement passer ce message : « Tu comptes beaucoup pour moi et je tiens à notre relation ».

Voilà, vous avez là un bon point de départ pour apaiser les choses. Mais ne perdez pas de vue l’histoire de votre propre relation de couple. Encore une fois, se faire pardonner et surmonter une telle difficulté peut être très délicat. Si vous avez des questions ou des doutes, retrouvons nous par téléphone ou au cabinet pour trouver ensemble le moyen de surmonter les difficultés auxquelles vous êtes confronté(e) dans votre relation.

Bon courage et à bientôt !

Ces articles peuvent également vous aider :

Partager cet article

Ecrire un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *